Vous êtes dans : Accueil > Avranches > Articles - archives > 2019 > Exposition "Un Voyage merveilleux" par Timur D’Vatz - Une peinture d’une éblouissante richesse

Exposition "Un Voyage merveilleux" par Timur D’Vatz - Une peinture d’une éblouissante richesse

Pour sa traditionnelle exposition estivale, le Scriptorial d'Avranches a choisi cette année de mettre en avant l’artiste peintre de renommée internationale Timur D’Vatz, du 20 avril au 29 septembre.

Habitué aux galeries londoniennes et parisiennes, Timur D’Vatz nous fait l’honneur de présenter ses œuvres au Scriptorial d’Avranches. Trente œuvres picturales qui, dès le premier regard, nous frappent par leurs couleurs chatoyantes - ces rouges et jaunes dorés extraordinaires - et nous invitent à voyager dans son univers, riche en références historiques et artistiques. « J’ai toujours été très inspiré par l’art gothique, médiéval et byzantin, qui sont devenus au fil du temps le point central de mes recherches, nous explique Timur. Les légendes arthuriennes sont de véritables sources d’inspiration. On retrouve dans mes peintures des sujets de chasse, des symboles comme la comète, et les couleurs rouges et jaunes des icônes russes. » Des inspirations héritées de son enfance en Russie et en Ouzbékistan, de ses parents artistes peintres reconnus et de sa formation à la Royal Academy de Londres.

Une quête du détail

À l’instar des tapisseries de William Morris, les scènes de chasse peintes par Timur D’Vatz sont en communion avec la nature, comme une ode à la vie : la meute de lévriers et les chasseurs, au physique étiré comme dans l’art gothique et aux visages d’icônes orthodoxes, poursuivent les cerfs et les léopards, dans un foisonnement de motifs végétaux. Un souci des détails qui pousse l’artiste à travailler sur des carnets (quelques-uns de ses croquis seront d’ailleurs exposés) avant de peindre ses tableaux, pour restituer le plus justement possible les particularités des icônes et des tapisseries qui l’inspirent. Pour autant, malgré les références artistiques historiques, l’œuvre de Timur D’Vatz est d’une grande modernité. L’artiste n’hésite pas à réinterpréter de grandes références et à faire siens des courants artistiques passés.

Le lien avec la Normandie

Résidant depuis 15 ans entre Londres et Pont-Farcy, Timur D’Vatz s’est largement inspiré de l’influence anglo-normande. La conquête de l’Angleterre, la Bataille d’Hastings sont autant de prétexte à revisiter l’histoire. À l’occasion de cette exposition au Scriptorial, le peintre propose, notamment, un portrait puissant de Thomas Becket, l’archevêque de Cantorbéry dont la mémoire est associée à la ville d’Avranches, qui accueillit en 1172 la pénitence de son meurtrier, le roi d’Angleterre Henri de Plantagenêt, à la cathédrale aujourd’hui disparue. Il réinterprète aussi la tapisserie de Bayeux avec ses longues nefs argentées. « Comme dans le thème de la chasse, j'aime le mouvement des drakkars tels des arcs traversant la toile comme des flèches », nous confie-t-il. Et puis, cerise sur le gâteau, Timur D’Vatz livre son interprétation graphique des manuscrits du Moyen Âge. « Les extraordinaires manuscrits du Mont Saint-Michel m’ont énormément aidé à développer de nouvelles techniques, par exemple la préparation d’une toile avec une fine couche de papier de soie appliquée à la colle de peau de lapin, servant de base pour la peinture à l’huile. La surface est rendue plus lisse, comme la texture du parchemin, et donc plus intéressante à travailler. » Quel magnifique hommage aux manuscrits du Mont Saint-Michel, compagnons des œuvres de Timur D’Vatz le temps de cette exposition !

Autour de l’exposition

Un parcours dédié aux enfants et un espace famille sont présents dans l’exposition.
Catalogue de l’exposition en vente à la boutique du Scriptorial
Pour les groupes scolaires : outils pédagogiques mis à disposition pour découvrir l’exposition en autonomie.

Visite flash (30 minutes)
Rendez-vous dans la salle d’exposition temporaire à 16h30 les :

  • 21 avril,
  • 5 mai,
  • 9 et 23 juin,
  • 14, 21 et 28 juillet,
  • 4, 11, 18 et 25 août,
  • 1er et 15 septembre.

Inclus dans le prix du billet d’entrée

Visite contée (1h)
« L’heure dorée. Quand hommes et bêtes délient leurs langues » : découverte de l’exposition de l’œuvre de Timur D’Vatz avec Isabelle Rousselot, conteuse professionnelle
Tous les mercredis en juillet et août et septembre à 15h
Inclus dans le prix du billet d’entrée

Informations pratiques :
Scriptorial d’Avranches
Place d’Estouteville
50300 AVRANCHES
02.33.79.57.00

AVRIL, MAI, JUIN et SEPTEMBRE
De 10h à 13h et de 14h à 18h
Fermeture le lundi

JUILLET et AOÛT
De 10h à 13h et de 14h à 19h
Fermeture le lundi

OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE
De 14h à 18h
Fermeture le matin, le dimanche et le lundi

Fermeture annuelle en janvier, les 1er mai,
1er novembre et 25 décembre.
La billetterie se termine une heure avant la fermeture du musée.

TARIFS
Plein tarif : 8 €
Tarif réduit (sous conditions) : 4 €
Exposition seule : 3 €
Moins de 18 ans : Gratuit
Gratuité les premiers dimanches du mois d’avril à septembre

SERVICES
Parking gratuit
Boutique
Espace de convivialité
Distributeurs de boissons et friandises
Cannes-siège
Change-bébé

Musée accessible aux personnes à mobilité réduite

Partager sur