Vous êtes dans : Accueil > Vie citoyenne > Conseil Local de Sécurité et de prévention de la délinquance > Colloque sur « Les enfants exposés aux violences conjugales et l’exercice de la parentalité »

Colloque sur « Les enfants exposés aux violences conjugales et l’exercice de la parentalité »

De très nombreux travailleurs sociaux ont participé jeudi 10 décembre à Avranches au colloque sur « Les enfants exposés aux violences conjugales et l’exercice de la parentalité »

Le président de l’Association Départementale pour la Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte de la Manche (ADSEAM) et l’équipe du Pôle Insertion du Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale le Cap d’Avranches en collaboration avec le Conseil Local de Sécurité et de Prévention (CLSPD) de la ville d’Avranches et la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité (DRDFE) ont organisé un colloque :sur le thème « Les enfants exposés aux violences conjugales et l’exercice de la parentalité » jeudi 10 décembre dernier. De très nombreux travailleurs sociaux assistaient à ce colloque.

PROGRAMME

Ouverture par Monsieur Gilles BIGOT, Président de l’ADSEAM et Monsieur Thierry PENNEC, Adjoint aux affaires sociales
Conférence de Madame Karen SADLIER , Docteur en psychologie clinique, qui a été directrice du département enfant du Centre de psycho trauma de l’institut de victimologie de Paris et secrétaire générale de la société européenne pour l’étude du stress et du trauma.

  • Historique conceptuel de l’enfant témoin ou victime de la violence dans le couple
  • Repérage de la souffrance chez l’enfant par âge
  • Parentalité chez le parent auteur et le parent victime
  • L’exercice de la parentalité et l’accompagnement par les intervenants
  • Cas pratiques
  • Table ronde avec des situations vécues présentées par différents partenaires
  • Synthèse de la journée par Karen SADLIER

Les violences conjugales sont reconnues dans notre société. Des structures sociales viennent en aide aux couples en difficulté, aux femmes en particulier. L’impact des violences au sein du couple sur les enfants commence à être étudié. Pour se développer harmonieusement, l’enfant a besoin d’un cadre sécurisant, structurant et chaleureux. Ce cadre est remis en cause dans le cas de violences au sein du couple, lesquelles affectent le processus d’attachement. Le parent agresseur crée un climat de peur, d’insécurité et de tension. Il est un mauvais modèle pour l’enfant. En agressant sa compagne, il commet au minimum des actes de violence sur l’enfant. Le comportement de l’enfant change : dépression, malaises, fugue… Il faut apprendre à reconnaître ces symptômes, préparer un entretien avec l’enfant. Savoir quelles questions poser. Il est nécessaire de conforter la parentalité de la mère, rabaissée par le conflit.

À la fin d’un riche colloque, chacun est reparti avec de nombreuses pistes de travail, bien conscient de la difficulté de la tâche.

Partager sur