Vous êtes dans : Accueil > Vie quotidienne et pratique > Action sociale > Les élus font leur rentrée - Bilan de mandature et projets de la ville d'Avranches

Les élus font leur rentrée - Bilan de mandature et projets de la ville d'Avranches

Pour certain le bilan pourrait paraître modeste, à ceux là on pourra objecter qu'un mandat dure 6 ans, que nous ne sommes pas venu en opposition contre ce qu'avaient réalisé nos prédécesseurs,( à  l'occasion nous leur avons rendu hommage, notamment dans la mise en place de réponses il y a quelques années déjà pour les demandeurs d'asile)

Notre bilan, c'est d'avoir réaffirmé des valeurs , celles contenues dans le projet social de la ville qui n'est plus seulement un document à destination des financeurs, plus seulement un outil pour obtenir des subventions,

Ces valeurs :

c'est le respect de la personne
le débat comme instance d'éducation populaire
le groupe comme outil de socialisation
la culture comme outil d'émancipation
le développement durable comme principe politique et citoyen

Ces valeurs, cette ambition, nous en sommes garants auprès des agents, en tant qu'élus, et ce au bénéfice des avranchinais, du "Bien vivre" de toutes et tous à Avranches. 

C'est notre objectif premier.

Ainsi, les agents se sont appropriés ces valeurs, et ils les ont déclinées dans les actions mises en place, comme la radio avranches FM, par exemple. Le délégué à la jeunesse, Nicolas FERREIRA, en a accompagné la mise en oeuvre. Nous avons réorganisé les services pour renforcer notamment le service logement, nous voulions dans ce domaine, comme dans les autres, une transparence et une objectivité sans faille dans les décisions.

Nous avons aussi réorganisé les services pour renforcer le primo accueil. On sait que le premier accueil dans les services est primordial. Il répond en cela au besoin de proximité. On sait aussi que bon nombre d'autres institutions s'en désengagent et parfois remplacent l'humain par une borne informatique ou une adresse mail.

Pour nous ce serait manquer à notre ambition.

Nous avons maintenu à l'identique la dotation en personnel et en budget du service jeunesse et cohésion sociale .Dans une période de baisse des dotations de l'état c'est à mes yeux un engagement fort . et je veux remercier ici toute l'équipe municipale qui partage cette volonté.

Plus concrètement,  

Nous nous sommes appuyés sur des diagnostics partagés avec les agents, avec les habitants et avec les partenaires, nous avons ainsi pu finaliser le rapport d'analyse des besoins sociaux. Il a été enrichi d'autres évaluations et enquêtes. C'était utile et nécessaire, c'est notre méthode.

Ce rapport pointait 2 préconisations fortes, 2 priorités :

les questions de précarités , et les questions de vieillissement

Sur les questions  de vieillissement, une enquête a été réalisée au domicile même de certaines personnes âgées, que nous avons appelé "rencontres sourires" , animée par Janine FAUVEL déléguée aux séniors, c'est cette enquête qui nous permet de construire aujourd'hui de nouvelles réponses.

Face aux problèmes de mobilité, il y aura désormais des modes de transports en commun chaque jour, grâce au changement opéré sur le bus de la ville.

Nous préparons aujourd'hui encore une carte "sénior", une carte qui devrait permettre de découvrir, redécouvrir des services, des offres de loisirs, de culture, de créer du lien social.

Sur la question de la grande précarité, nous lançons enfin, vendredi prochain, le 18/09,  le chantier pour une épicerie sociale ou solidaire. Ce sera dans tous les cas une réponse pérenne, digne et co construite avec les bénévoles et les usagers, une réponse pour que les plus fragiles d'entre nous ne restent pas sans espoirs, sans solidarité.

Avec la même volonté, nous avons permis la reconfiguration de locaux de bons nombre de services à la population, ce n'était pas une mince affaire et ce n'est pas fini : c'est le cas par exemple du secours catholique qui disposera demain d'un véritable pôle de solidarité rue de Korbach.

Enfin, parce que déjà les services, les dispositifs offrent des réponses de qualité aux avranchinais, nous avons voulu vous les faire connaitre, ou redécouvrir .Ces services, ces dispositifs, ils sont là, à votre intention, à votre disposition et pourtant trop méconnus.

Pour cela , le prochain numéro d'Avranches magazine leur sera consacré, vous le lirez en octobre prochain.

Pour cela aussi, et je concluerai là, nous vous invitons toutes et tous à la première fête de la citoyenneté, le dimanche 18 octobre, place du marché pour s'amuser ensemble, découvrir chacun, inventer pour demain.

​​​​

Avranches le 15/09/2015

Thierry PENNEC

Partager sur