Vous êtes dans : Accueil > Vie quotidienne et pratique > Action sociale > Retour sur le festival citoyen avec les élus et organisateurs

Retour sur le festival citoyen avec les élus et organisateurs

La fanfare arrive

On ne peut que se féliciter de la réussite de ce premier festival citoyen. Il apporte la preuve que notre volonté politique de développer l'engagement citoyen trouve un écho positif et concret à Avranches. C'est une manière de lutter contre le repli sur soi, les peurs. C'est comme cela que l'on renforce le  lien social, que l'on crée du mieux vivre. 

On doit saluer l'implication forte des agents, ils ont été valorisés à raison, leur travail au quotidien porte ses fruits. Les habitants savent ainsi qu'ils peuvent, eux aussi, initier, construire et réaliser des projets collectifs et que le centre social peut les y accompagner.

Mais notre volonté ne s'arrête pas là, elle s'affichera encore dans d'autres domaines .Il y aura d'autres fêtes citoyennes, et aussi d'autres champs d'initiatives.

 Thierry Pennec, maire adjoint en charge de l'animation de la vie sociale

 

Ce premier festival citoyen, la mobilisation des troupes, un dur travail pour le centre social ?

Ce festival part d’une volonté de l’équipe d’animation de mieux faire connaitre leur action et les opportunités qu’offrent un centre social aux habitants du territoire. La mobilisation des forces vives du centre social se fait ensuite naturellement au cours des différentes activités. Nous sommes toujours impressionnés de la manière dont les habitants se saisissent d’une idée, la transforme et prennent une place au sein d’un projet collectif. Que ce soient les jeunes (groupe théâtre et jeunes de Tohu Bohu), les membres du Réseau d’Echanges et de Savoirs, les habitants de l’Hyvernière qui animent la démarche Incroyables Comestibles, les membres du Conseil citoyen, les aînés ou les habitants en général, ce sont une cinquantaine de personnes qui nous ont aidé à préparer ce festival. Chacun a participé soit à la promotion, à l’animation ou à l’aménagement des différents ateliers, en fonction du temps qu’il souhaitait y consacrer. Nous avons aussi bénéficié d’un soutien important des élus qui ont eux aussi participé à la mise en œuvre du projet et ont été présents tout au long de la journée, valorisant l’outil que constitue le centre social dans une démocratie plus ouverte et animant des tables rondes pour certains.

Ce qui a marché ?

La météo !

Des jeux géants (Agrandir l'image). Des jeux géants

Les jeux, la fresque participative et autres animations présentes sur la place du marché et sous les chapiteau, les ateliers parents-enfants et l’atelier du Réseau d’Echanges et de Savoirs, le Manche Lab de Manche Numérique ont eux aussi mobilisés les foules…

La plus grande satisfaction est d’avoir permis à des personnes de tous horizons de se retrouver ensemble dans une ambiance conviviale et ludique.

Ce qui a moins bien fonctionné ?

Nous avons encore des progrès à faire dans l’organisation d’une telle manifestation, dans la signalétique et la promotion des différents ateliers. Il fallait par exemple oser entrer dans le centre multiservices pour découvrir les différents dispositifs au service des habitants. Peu de personnes ont participé aux tables rondes sur l’épicerie sociale ou solidaire et Alternatiba, ce qui n’a pas nui à la qualité des échanges et à la réflexion !

Vers une nouvelle édition en 2016 ?

 Au regard des commentaires des participants, ce festival suscite un réel intérêt et peut être un très bon outil d’animation de la vie locale. Nous ferons un bilan avec les élus , l’équipe d’animation, et  les bénévoles  afin de voir de quelle manière nous pourrons pérenniser cette dynamique dans les années à venir…

 

Guillaume Martin, Directeur du service jeunesse et cohésion sociale

Partager sur